Prolongation de la vie et traitement des maladies par le biais du jeûne périodique et de la restriction calorique -- le plus puissant plan anti-vieillissement, naturel et prouvé scientifiquement

 

 
Calculate your BMI
(Body Mass Index)

BMI Categories:
Underweight = <18.5
Normal weight = 18.5-24.9
Overweight = 25-29.9
Obesity = BMI of 30 or greater

METRIC STANDARD
Your Height: cm
Your Weight: kg
Your BMI:

 
Histoire du développement de la méthode “Anti-age par nutrition cyclique”, de la gérontologie comme une science d’aujourd’hui, et du destin de quelques gérontologistes.
Bienvenue dans l’une des plus belles villes au monde – Budapest, en Hongrie. C’est dans cette ville que s’est établit notre société Anti-age, ainsi que la majorité des installations nécessaires à notre programme anti-age, jeûne et purification.
En plus de Budapest, nous conduisons des programmes similaires basés sur la méthode « anti-age par nutrition cyclique » en Croatie (à Opatija et Makarska). Nous sommes également heureux de vous annoncer le développement de programmes du même type en Espagne, Italie et Grèce en 2010-2012.

L’objectif principal du centre anti-age est de développer des méthodes de rallongement de la durée de vie humaine. Ces méthodes sont basées sur la recherche théorique et expérimentale en gérontologie ; des données qui ont été accumulées sur les 80 dernières années. Nous promouvons et vendons des programmes nutritionnels anti-age spécialement conçus, et mettons en place la méthode « anti-age par nutrition cyclique ». Cette méthode ralentit le vieillissement et le développement de presque tous les maux liés à l’âge. L’inventeur de cette méthode et le directeur scientifique du Centre Anti-age est le médecin Arcady Economo, docteur en pharmacie.

Le docteur Economo est un gérontologiste reconnu, qui a combiné des approches traditionnelles et innovantes pour créer une méthode anti vieillissement révolutionnaire appelée « Anti-age par nutrition cyclique ». Cette méthode ralentit le vieillissement par le biais de régimes nutritionnels cycliques. Ces régimes permettent une extension significative de l’espérance de vie, allant jusqu’à 50%, selon certaines expertises. La méthode a également un fort effet de guérison et de rajeunissement, et peut stopper le vieillissement pour plusieurs années, même jusqu’à deux décennies. Les principales règles de cette méthode combinent deux approches de gérontologie qui ont prouvé leur efficacité par le passé. La première approche est le jeûne intermittent, et la seconde est la restriction calorique. Cette première méthode prend ses sources dans les données cliniques et expérimentales prouvant l’importance du jeûne dans le processus de guérison ; la seconde méthode quant à elle est basée sur le paradigme de restriction calorique, très connu en gérontologie.

Arcady Economo a obtenu son master en chimie dans l’ancienne Union Soviétique, à l’université d’état de Moscou. Il a ensuite commencé à travailler à l’institut de pharmacologie de Moscou. Pendant cette période, ses recherches se concentraient sur la pharmacodynamique et la pharmacocinétique de divers médicaments psychotropes. Le Dr A. Economo était également l’un des inventeurs du fameux tranquillisant “phenazepam” (médicament très connu en Russie). En 1982, il passe avec succès son Doctorat en biologie et pharmacologie, et s’intéresse de plus en plus aux recherches en gérontologie. Les années 80 étaient une période de fort optimisme – il semblait possible d’inventer des médicaments contre toutes les maladies, même contre le vieillissement. La course était lancée ; un grand nombre de scientifiques étaient à la recherché de « l’élixir de vie ». Le docteur A. Economo entra dans cette course avec toute l’énergie de sa jeunesse, cependant, avec le temps il commença à comprendre que le vieillissement était un processus complexe et multiple. A cette époque, les gérontologistes avaient l’habitude de dire : « le vieillissement est un processus hétérogène et hétéro chronique”. De nombreuses théories sur la raison du vieillissement étaient présentées durant cette période, et beaucoup d’entre elles existent toujours aujourd’hui. Malheureusement, en raison d'une grande disparité dans les résultats des recherches, l'optimisme des scientifiques s'est progressivement modifié en pessimisme, comme aucune conclusion unique n’émergeait au-dessus des autres. Mais la recherche, menée au cours de ces années-là, n'était pas sans mérite. Les pharmacologues découvrirent des médicaments anti-vieillissement (appelés geroprotecteurs) pouvant prolonger la durée de vie des animaux. Mais l'effet n'était pas assez fort. Les geroprotecteurs pouvaient prolonger la durée de vie (des rats et souris) de seulement 5-15 %. Étape par étape, il est devenu évident que de nouvelles approches et idées étaient nécessaires pour stimuler la gérontologie vers son objectif ultime: mettre un terme au vieillissement. Les scientifiques ont progressivement réalisé que les défis sans précédent, exigent des approches sans précédent pour trouver une solution. Rechercher un «élixir de vie», n’était pas du tout la bonne direction à suivre.
Il était nécessaire de rechercher d'autres facteurs efficaces - de fortes influences (pas nécessairement d'origine pharmaceutique) statistiquement significatives - qui pourraient rendre les animaux, et finalement les êtres humains, vivants plus longtemps. À la longue, ces facteurs de changement significatifs ont été découverts. Comme cela est habituel, "nouveaux" ne signifie pas réellement neufs, mais juste des facteurs anciens qui ont longtemps été oubliés.
 
Yurij Nikolaev
Le docteur A. Economo travaillait au laboratoire de psychopharmacologie au cours des années 1980 quand il menait activement des recherches sur une "pilule anti-vieillissement". Le laboratoire était situé sur le terrain de l’Institut de recherche en psychiatrie de Moscou (Московский НИИ Психиатрии РСФСР), qui abritait aussi une clinique psychiatrique. À l'époque où le Dr A. Economo travaillait dans le laboratoire, le légendaire professeur Yurij Nikolaev, cherchait simultanément à trouver un remède à certaines des plus graves maladies psychiatriques. Au moyen du jeûne simple, Nikolaev était capable de guérir de nombreuses maladies psychiatriques différentes, dont la schizophrénie. Le Dr. A. Nikolaev a souvent rendu visite au Dr Economo et discuté avec lui et ses collègues de son "étrange" nouvelle méthode, et comment ce processus naturel a été plus efficace que n'importe quelle drogue pour lutter contre de nombreuses maladies. Il était clair que le jeûne générait le rajeunissement et la guérison dans tous les systèmes et les organes du patient et des organes. Mais parce que la méthode de Nikolaev était inconnue à l'époque, certains des scientifiques de l'établissement considéraient sa technique du jeûne comme de "barbares expériences sur les humains." Seul un fort soutien du directeur lui permit de continuer ses expériences. Ce fût finalement Nikolaev qui, grâce à une extension de sa méthode originale, a été en mesure de trouver un remède contre de nombreuses maladies somatiques telles que le diabète, les maladies cardiovasculaires, l'arthrite et de plus, démontrer l'efficacité universelle du jeûne comme méthode de traitement. Tous ces résultats fantastiques ont considérablement influencé le jeune docteur A. Economo, mais ce n'est que beaucoup plus tard que le Dr A. Economo décida d'utiliser le paradigme de jeûne de Nikolaev dans des méthodes anti-vieillissement. Les recherches de Nikolaev ont été prises en compte et sont devenues une partie essentielle de la méthode «Anti-Age par nutrition cyclique ».

On peut faire remonter à l'antiquité le jeûne thérapeutique de base. Les effets positifs du jeûne périodique, étaient bien connus par les médecins et les philosophes de la Grèce antique, du Moyen-Orient, en Inde et au Tibet. Pythagore, Socrate et Platon jeûnaient pour raisons de santé. Ils croyaient que pendant le jeûne, leur cerveau était hyper productif. Hippocrate et Avicenne (Ibn Sina) ont recommandé le jeûne comme méthode curative de base à leurs nombreux patients.

Une autre raison pour laquelle le jeûne périodique est courant dans la vie quotidienne est en raison de croyances religieuses. De nombreuses religions pratiquent le jeûne et disposent de jours spéciaux et de semaines durant lesquelles ils enseignent de ne rien manger ou de suivre un régime très faible en calories. Ces religions enseignent que leurs partisans peuvent nettoyer leur corps, physiquement et spirituellement par le jeûne.

L'analyse scientifique du jeûne comme une méthode très efficace pour traiter la maladie n'a commencé qu'au 20ème siècle. Aujourd'hui, le jeûne thérapeutique est appliqué dans les hôpitaux et instituts à travers l'Europe (comme Büchenger, la clinique de jeûne célèbre en Allemagne) et de nombreuses autres parties du monde.

Il est également important de mentionner les études fondamentales des Américains, le Dr Paul Bragg et Herbert Shelton et, bien sûr, Yurij Nikolaev.
L. Gavrilov
Retournons à A. Economo. Décidant de consacrer sa vie à la gérontologie, il a commencé à travailler à l'Université Médicale d'Etat de Russie, où, en collaboration avec son directeur - Professeur Vladimir Yarigin- il a organisé l'Anti-Aging Group. Ce groupe a exploré les aspects théoriques et pratiques de la gérontologie. L'aspect théorique était basé sur l'influence d'un autre gérontologue de cette époque : L. Gavrilov. Le Dr. A. Economo a utilisé les théories de Gavriolov pour procéder à une analyse approfondie des données statistiques concernant la mortalité de l'homme dans divers pays à travers différentes périodes du 21ème siècle. Il a cherché des différences dans la mortalité par âge dynamique, et a essayé de déterminer la cause de ces différences. Le Dr. A. Economo (connu à l'époque sous son nom de famille d'origine, Ekonomov) a publié une série d'articles scientifiques sur les statistiques de mortalité. (Voir ses références citation dans www.pubmed.org)

Quant à l'application pratique, l'Anti-Aging Group travaillait de manière déterminée sur la création d'un schéma de régime nutritionnel anti-âge différent. Ce schéma est devenu plus tard largement utilisé pour guérir les patients souffrant principalement de l'obésité, le diabète, l'arthrite et les maladies cardio-vasculaires.

Pour chaque patient, les régimes à faible teneur en calories ont été élaborés en tenant compte des problèmes particuliers de santé de chaque individu. Des programmes informatiques ont été utilisés pour créer et équilibrer les régimes individuels. Durant ces années, l'Anti-Aging Group (basé à l'Université médicale de Russie) a prescrit des programmes anti-vieillissement à 1.000 patients. Les patients de l'Anti-Aging Group réussissaient à perdre du poids, et plus important encore à vaincre de nombreuses maladies chroniques. En général, les années 1980 furent pour le Dr A. Economo les années de recherche d’un point de pivot. Différentes idées, orientations et  approches en matière de gérontologie ont été testées et analysées théoriquement et en pratique.
 
Ici, nous voudrions dire quelques mots sur un autre excellent gérontologue, Leonid Gavrilov, qui avait à cette époque une grande influence sur le Dr A. Economo. L. Gavrilov aidé le Dr A. Economo dans ses études en gérontologie, qui à l'époque était une discipline relativement nouvelle. Gavrilov fût le mentor du Dr. A. Economo et l'aida à éviter les erreurs de base et les directions trompeuses. Cette ligne directrice assistée par le Dr. A. Economo mena à l’ascension rapide à la pointe de l'avant-garde de la recherche en gérontologie.
     
Comme ils étaient tous deux étudiants de l'université de Moscou, ils pouvaient souvent se réunir pour discuter de leurs idées. Ils étaient des visiteurs réguliers et chargés de cours lors des séminaires à la Société de Moscou de gérontologie, un forum de discussion sur les diverses, et parfois extrême, théories sur le vieillissement et les méthodes pour prolonger la vie. Garilov a commencé ses recherches en gérontologie au cours des premières années d'étudiant dans l'université de Moscou. Il ne s’est pas investit superficiellement dans de nombreux aspects de cette science, mais a passé toute son énergie à étudier une partie très étroite de la gérontologie - les statistiques de mortalité et de la démographie. Il a analysé les différents aspects des statistiques de mortalité et des maladies dans les populations de différents pays du monde. Il a constaté et confirmé un certain nombre de régularités, en particulier, il a montré sur une base statistique à l'échelle que le vieillissement n'est pas linéaire, mais un processus exponentiel. Cela signifie que la probabilité de décès augmente géométriquement et double tous les 7-8 ans. Cela conduit à une probabilité de 100 pour cent de décès à l'âge de 120 ans. Cet âge est la limite de l'espérance de vie pour les êtres humains. En utilisant des modèles mathématiques, il a prouvé que presque tous les types d'animaux et d'êtres humains vieillissaient de la même manière d'un point de vue statistique. La mortalité liée à la croissance et les mécanismes du vieillissement semblent être les mêmes dans tous les systèmes vivants. Il était l'un des premiers qui ont appliqué avec succès des modèles mathématiques à la théorie de la fiabilité en gérontologie.

Fortement influencés par les idées Gavrilov, le Dr A. Economo a consacré sept années d'études scientifiques à l'analyse des variables de la mortalité. En particulier, il a étudié la mortalité dans les différents états des USA, et à différentes années du 21ème siècle. Le but de sa recherche consistait à découvrir des facteurs fondamentaux concluants qui, selon lui, étaient cachés derrière les différences de mortalité entre différentes populations et groupes de personnes. Au début, la recherche sur les statistiques de mortalité et la construction de divers modèles mathématiques de la mortalité et du vieillissement a été très intéressant pour le Dr A. Economo, mais il en vint à reconnaître que cette approche conduisait à une impasse. Enfin, le Dr A. Economo pris une décision difficile (après avoir passé tant de temps à étudier les statistiques sur la mortalité) pour rompre avec cette orientation de la gérontologie et retrouver le paradigme de la nutrition comme la principale méthode de lutte contre le vieillissement.
 
Aujourd'hui, Gavrilov vit et travaille aux USA en tant que conseiller scientifique au Centre sur le vieillissement de l'Université de Chicago. Il a écrit plusieurs livres, le plus célèbre étant «Biologie des durée de vie." Les scientifiques se poursuivent avec succès à développer de nouvelles approches théoriques en matière de gérontologie, basées sur des données démographiques élargies de la mortalité dans les populations humaines, et en devenant de plus en plus ancrées dans les mathématiques, les statistiques, la démographie et la théorie de la fiabilité. La démographie, en raison de son rôle dans la politique, aura toujours l'appui et le soutien financier des responsables politiques pour encourager de nouvelles études. Mais si nous pouvons être honnête concernant la gérontologie, qui n'est pas tout à fait l'enfant "d'or", que la démographie est, on se rendra compte qu'il y a beaucoup de découvertes révolutionnaires, et de progrès à faire. L’utilisation de la démographie pour étudier le processus de vieillissement ne fera que révéler les différences les plus faibles, ou facteurs, qui influencent le processus. C'est pourquoi il n'est pas correct de tirer des conclusions fondamentales et des généralisations fondées sur les différences de niveau «faible» que les études de la démographie. Notre expérience, en ayant travaillé pendant de nombreuses années en matière de gérontologie, suggère que les effets les plus forts (les différences) sont les plus importants. Dans ce cas, les différences de durée de vie entre les différentes espèces, les différences de durée de vie du "knock-out" (gène mutant) des animaux, ou les différences dans le taux de vieillissement de l’apport quotidien en calories.

Le dévouement de Gavrilov à l'étude des aspects les plus faibles du vieillissement démographique conduisit le Dr A. Economo à mettre fin à ses recherches avec Gavrilov. Le Dr. A. Economo décida de tourner son attention uniquement dans la direction de la gérontologie, avec de forts effets observés sur le taux de vieillissement et l'espérance de vie. Par conséquent, dans les années 1980 et au début des années 1990, le Dr A. Economo commença à analyser la seule méthode à "fort" effet anti-âge à l'époque - la restriction calorique. Il s'agissait de la deuxième approche (direction), qui a ensuite donné lieu à l'une des composantes fondamentales de la future méthode "Anti-Aging Cycle Nutrition". Les informations suivantes devront s'étendre sur cette seconde approche.
 
Il y a soixante-dix ans, un scientifique américain de l'Université Cornell, le Dr Clive M. McCay, prolongeait la durée de vie d'un rat en utilisant des régimes restrictifs en calories spécialement adaptés. La durée de vie moyenne fût augmentée de 50 pour cent, de 3 ans à 4,5 ans. En outre, les chercheurs ont découvert que les régimes avaient non seulement prolongé la durée de vie du rat, mais également stabilisé le fonctionnement mental et la condition physique. À la suite de ces études, les mêmes expériences ont été menées sur les nématodes, les cochons de Guinée, du poisson, des souris, des chiens et de nombreux organismes unicellulaires. Dans toutes ces espèces, les chercheurs ont observé que la restriction calorique a eu pour effet de prolonger la vie. L'un des meilleurs résultats de régime à restriction calorique a été le retard de développement de maladies comme le cancer, l'ostéoporose, les maladies cardiaques et le diabète, entre autres.


Il y a à peine plus de vingt ans, des expériences similaires sur des singes (notre plus proche parent biologique), ont été entamées. La recherche a commencé dans deux centres américains à peu près au même moment. Le premier projet a débuté en 1987, sous la direction de M. George S. Roth, de l’institut national du vieillissement. Les essais sur des singes rhésus (durée de vie moyenne 35 ans) et des singes écureuil (durée de vie environ 20 ans) ont été effectués à l'Institut national du vieillissement. Le second projet sur des singes rhésus a commencé en 1989 par un groupe de l'Université du Wisconsin-Madison (Richard Weindruch, William B. Ershler, Joseph W. Kemnitz et Ellen B. Roecker). Dans les deux cas, la dépense calorique des singes dans le groupe expérimental a été diminuée de 30 pour cent en comparaison avec ceux dans le groupe témoin. Les tests sont en cours depuis une vingtaine d'années, et les résultats de la recherche montrent que les singes après le régime hypocalorique sont beaucoup plus sains et plus actifs. Tous les indicateurs montrent que les singes réagissent à la diète de la même manière que les rats. Les bio marqueurs du vieillissement (il y en a environ une centaine), comme la pression artérielle, le taux de cholestérol et le taux de glycémie, paraissaient tous meilleurs dans le groupe réduit en calories. L'an dernier, les premières données concernant les taux de mortalité ont commencé à apparaître. Il n'est pas surprenant, la mortalité était beaucoup plus élevée dans le groupe témoin, qui avait un accès illimité à la nourriture, par aux autres animaux à régime calorique restreint.
 
Pouvons-nous espérer un effet semblable pour prolonger la vie des êtres humains?
 
 
Roy L. Walford
Dans une large mesure, nous pouvons dire OUI, comme les êtres humains ne sont que un pour cent génétiquement différentes des singes. Et des expériences similaires ont déjà été effectuées sur les humains. Un célèbre gérontologue, le professeur Roy L. Walford (Université de Californie) a pris part à l'expérience dite de la Biosphère-2. Un groupe de scientifiques bénévoles étaient isolés du monde extérieur pendant six mois, et suivaient des régimes alimentaires équilibrés à faible teneur en calories. En conséquence, les hommes ont perdu 12 kg, les femmes 7 kg; le taux de cholestérol dans le sang a diminué, tout comme la pression sanguine (à partir de 130/75-100/60). Tous les « biospheriens » se sentaient mentalement et physiquement sains.

Quand il est finalement devenu clair pour les scientifiques que les régimes à basses calories sont en mesure de rendre la vie plus longue, ils ont cherché à savoir comment certains facteurs, tels que la réduction des calories et la diminution de certaines composantes de la nutrition, comme les gras, les protéines et hydrates de carbone, auraient une incidence sur la durée de la vie. Des expériences ont montré que la réduction des matières grasses uniquement, ou des protéines ou des glucides dans le contenu des aliments n'a pas influencé la durée de vie maximale chez l'animal. Il n'y avait pas d'extension de la durée de vie si la nourriture était tout simplement remplie de vitamines ou d’antioxydants.
  
Il existait une corrélation entre le début des régimes restrictifs et le degré d'impact sur la durée de vie - le plus tôt le régime alimentaire a été mis en œuvre, plus l'effet de prolongation de la durée de vie est important. Le prolongement de la vie n'était alors que de 15-30 pour cent. Les études du Dr Roy Walford ont eu une importance décisive sur le Dr A. Economo qui a finalement choisi le paradigme de la restriction calorique comme sujet principal de ses études ultérieures. Le Dr. A. Economo eu une correspondance intense avec le Dr Walford pendant cette période décisive. En prenant les œuvres de ce gérontologue expert en compte, il devint possible d'avancer rapidement et de finalement créer une méthode "Anti-Aging Сусlic Nutrition".
 
Des années 1970 aux années 1990, le Dr Roy Walford, avec le Dr Richard Weindruch, menèrent de nombreuses études très décisives, qui prouvaient que la restriction calorique prolongeait la durée de vie plus fortement et plus efficacement que tout autre facteur connu. Il est très important de noter que la qualité de vie des animaux et des hommes soumis à ces régimes a également considérablement augmenté.

Maintenant, asseyez-vous dans la machine du temps et revenons au début des années 1990. En 1991, après l'effondrement et la désintégration de l'Union soviétique, il semblait presque impossible de poursuivre les recherches scientifiques en Russie, car les scientifiques majeurs étaient transférés au commerce, ou émigraient. La science est devenue presque morte. Ainsi, le Dr A. Economo décida d'aller s’installer dans un pays très calme et stable en Europe centrale – la Hongrie. En 1991, le Dr A. Economo créa une société à Budapest, appelée le "Anti-Aging Center", qui a été pratiquement le successeur de l'Anti-Aging Moscou Group. Au milieu des années 1990, l'Anti-Aging Center à Budapest a commencé à travailler à pleine vitesse, l'adaptant de plus en plus aux aspects pratiques de la gérontologie, plutôt que théoriques.
 
 
А. Economo
Le fait que Budapest se trouve au-dessus de sources thermales naturelles qui offrent de grands avantages thérapeutiques, est une contribution unique à la réussite de l'Anti-Aging Center. Cela participe à la thérapie anti-vieillissement, à l’amélioration des conditions de santé et de réadaptation des clients. Presque tous les patients visitent ces bains à Budapest au cours de leur programme nutritionnel anti-vieillissement.
 
Au début des années 2000, l’ «Anti-Aging Center" a commencé à émettre un magazine de santé populaire appelé "Natural Elixir" (en anglais) ou "Натуральный Эликсир" (en russe). Différents aspects anti-vieillissement ont été abordés dans ce magazine. Enfin, en relation avec le développement rapide d'Internet, les versions imprimées ont été remplacées par un réseau de sites Web. Quelques exemples de ceux qui ont été lancés par l'Anti-Aging Center sont énumérés ici:

www.anti-Age-Guide.com
www.Antiaging-Europe.com
www.Antiaging-Hungary.com
www.NaturalElixir.com
www.anti-Aging-Plan.com

Budapest est une ville très belle et énergique. Mais il se trouve que la réalisation des programmes de lutte contre le vieillissement en Hongrie n'est pas toujours appropriée, pour tous nos patients. Ainsi, au début des années 2000, l'Anti-Aging Center a étendu sa zone géographique d'activité, et a commencé à mener des programmes semblables de lutte contre le vieillissement en Croatie. Cela donne aux clients la possibilité de choisir entre deux régions étonnantes en fonction de leurs goûts.
 
 
 
 

La décision des patients à préférer l'une ou l'autre des destinations pour le programme anti-vieillissement dépend de leur goût. Les clients prennent souvent des décisions subjectivement, spontanément. Le plus souvent ils choisissent la Croatie - un pays étonnant avec l'Adriatique transparente et chaude. Les programmes anti-vieillissement y sont menées dans la célèbre station balnéaire Оpatija (qui était la ressource principale de l'Autriche-Hongrie) et à Makarska (en Dalmatie centrale, à 100 km au sud de Split).

Les particularités d'Opatija sont uniques - le climat est doux, pratiquement sans vent, la végétation est dense en raison de la forte humidité, ce qui rend Opatija différente des régions du sud de la Croatie. Opatija possède de riches traditions culturelles - il y a beaucoup de belles villas et autres maisons individuelles déjà construites au XIXe siècle principalement par les Autrichiens. Je dois mentionner l’amabilité et la politesse de la population locale, les marchés merveilleux et la cuisine méditerranéenne riche en fruits de mer.

Il convient de parler de la promenade (nommée "Langomare") - la voie étroite de 20 km de long côté de la mer au-dessus des falaises et baies - une merveilleuse occasion de faire une promenade au bord de mer.
 
Facteur important en faveur de la mise en place des programmes anti-vieillissement en Croatie, la présence de l'autoroute nouvellement construite entre Opatija et Budapest. Vous pouvez voyager de Budapest à Opatija en 6-7 heures en voiture. Il existe également des connexions ferroviaires entre les deux villes (pas cher du tout!) ce qui permet de combiner et de diversifier le programme pour les hôtes qui souhaitent passer une semaine à Budapest (dans les bains thermaux) et une semaine à Opatija.

Une autre partie importante du programme à Opatija, est la visite de piscines couvertes avec eau de mer chauffée (dans le centre de spa Talassotherapia). Ce centre spa offre la possibilité de mener des programmes anti-vieillissement combiné au jeûne thérapeutique, même en hiver ou au printemps, moment où il fait trop froid pour se baigner dans la mer.

En dehors de Opatija il y existe une autre belle région au bord de mer en Croatie - Makarska (Makarska Riviera). À Makarska, qui est située à 100 km au sud de Split, le climat est plus chaud que à Opatija, il pleut rarement, et à 2 km de la ville se dressent les montagnes. C'est une presqu'île pittoresque! En ce qui concerne les déficiences de la région, je voudrais mentionner, l’éloignement de Budapest ou Zagreb, et les vents violents (tempêtes) qui surviennent de temps à autres, essentiellement en hiver et au printemps.

Dans les prochaines années, l’ Anti-Aging Center prévoit d'étendre l'aire géographique de ses programmes, par exemple les prochaines destinations vont être proposées :
  
En Espagne, dans la région de Marbella - dans une petite ville
www.AntiagingFasting.com
photo

En Italie (100 km à l'est de Nice) - un endroit agréable - Spotorno au bord de mer
photo

En Grèce - sur l'île de Crète
photo

Aujourd'hui, le monde commence incontestablement une nouvelle époque - époque de la postmodernité, époque de découvertes scientifiques révolutionnaires. C'est le siècle des technologies de l'information et de la nanotechnologie, les gens deviennent de plus en plus mobiles et indépendants. L'homme moderne voyage beaucoup et ne veut pas vivre et travailler dans un seul et même endroit tout le temps - il veut essayer d’en découvrir autant que possible. Comme Internet est apparu et s'est répandu dans le monde entier, les gens sont prêts à travailler en ligne de n'importe quel endroit du monde si ils ont un ordinateur portable dans leurs mains.

Prenant en compte les raisons mentionnées ci-dessus, l'une des caractéristiques distinctives de notre méthode est la mobilité et la flexibilité géographique. Les programmes "Anti-Aging Суclic Nutrition"  ne sont pas créés pour rester à un seul endroit. Maintenant, les voyageurs modernes ne sont pas obligés de s'en tenir à un endroit géographiquement fixe, ou de rester à l'hôpital, ou une clinique pour retraités. Nous n'avons pas besoin d'une clinique avec un personnel diversifié et un équipement onéreux.
 
Nous ne prenons pas les patients, soit gravement malades et confinés au lit ou à un fauteuil roulant ou vraiment très âgés, mais nous prenons des gens relativement en bonne santé, souvent d'âge moyen ou les personnes même les jeunes qui veulent changer leur mode de vie malsain, nettoyer leur corps et commencer une nouvelle vie sans maladies et vieillissement prématuré. Les clients qui appliquent notre méthode ne passent pas 24 heures à l'hôpital, mais ils vivent librement en tant que touristes en vacances - dans des hôtels ou appartements en fonction de leurs désirs ou des possibilités financières.
Pour commencer à mettre en pratique la méthode "Anti-Aging cycliques nutrition" dans une destination choisie, peu de choses sont nécessaires - avoir à portée de main un ou deux médecin qualifié, nutritionniste, masseur, un psychologue avec une vue optimiste de la vie et finalement nous avons besoin d'un bon cuisinier qui puisse préparer des plats savoureux de lutte contre le vieillissement cuisinés strictement selon nos ordonnances. Certains appareils de diagnostic de base sont nécessaires, ainsi que d’échographie, et quelques autres.
 
Nous sommes prêts à offrir beaucoup d'options. Mais l'endroit doit être beau, confortable, sûr et capable d’épargner les patients de trop de stress et tracas. Notre compagnie "Anti-Aging Center" se propose d'étendre la zone géographique de ses programmes anti-vieillissement. Nous ne pouvons pas rester installés juste à une seule et même place dans notre rapide 21° siècle. Aussi, il est possible d'appliquer notre méthode par le conseil Internet, mais cela peut être fait seulement après avoir rempli au moins une session de programme dans un de nos centres de villégiature.

Epilogue:
Dans cette partie, nous tenons à aborder d'autres idées actuellement en développement rapide en gérontologie moderne. Il est très important de ne pas être en retard, mais toujours au courant des nouvelles découvertes, afin d'être en mesure d'utiliser les récents résultats scientifiques, à tout moment et de les appliquer dans notre pratique.

A quel stade de développement est la gérontologie moderne de nos jours?
 
Le génome humain a été entièrement décodé, et on peut maintenant développer le potentiel de plusieurs cellules à partir de cellules de peau, les scientifiques peuvent atteindre tous les tissus corporels jusqu’à, finalement, aller à remplacer un organe ou des tissus morts.
 
Il a été mis au point de très efficaces méthodes de diagnostic précoce de nombreux types de cancers et autres maladies chroniques terminales.

Des organes complètement artificiels et des tissus sont élaborés et mis en œuvre, et la technologie d'implantation de ces organes s’améliore.


Bien que la découverte d'une pilule contre le vieillissement est encore loin de la réalité, la pharmacologie moderne fonctionne désormais avec plus de précision, et permet d'inventer des nouveaux médicaments qui agissent beaucoup plus sélectivement et plus fort. Vous pouvez lire les détails concernant tous ces nouvelles découvertes sur les pages correspondantes de notre nouveau site dans la section Théorie.
 
Durant la dernière décennie, une révolution technologique en biologie moléculaire, donna des possibilités inédites d'analyse des liens entre les différents gènes et le vieillissement. On y trouva des gènes déterminant les différences individuelles dans les caractéristiques du processus de vieillissement. Des milliers de ces gènes existent. Le dépistage rapide et bon marché du génome individuel de ceux-ci est devenu possible. Les différences dans ces gènes chez différentes personnes nous font comprendre à quel âge une personne devient grisonnante ou chauve. Est-ce qu'il va avoir l'ostéoporose, la maladie d'Alzheimer, la dégénérescence maculaire ou d'autres maladies liées au vieillissement.

Depuis le milieu des années 1990, des études ont généré la preuve qu'un seul gène peut modifier radicalement la durée de vie des souris. Premièrement, il a été démontré par Andrzej Bartke de l’Université de l’Illinois du Sud que les souris naines Ames (qui sont d'un tiers du poids des souris normales Ames) vivent beaucoup plus longtemps que leurs homologues normaux. Puis une extension comparable de l'espérance de vie a été détectée chez la souris naine Snell par Kevin Flurkey du Laboratoire Jackson de Bar Harbor, Maine et Richard A. Miller de l'Université du Michigan à Ann Arbor. La durée de vie de ces souris a été étendue de 40% à 70%!
Ces dernières années sont apparues une énorme quantité d'études avec ces mutations, et leur nombre est déjà supérieur à 10 et il continue d'augmenter.

En tenant évidemment compte de toutes les nouvelles découvertes mentionnées ci-dessus, nous pouvons dire au sujet de l'apparition en gérontologie d'un nouveau «fort effet», qu’il est comparable par sa résistance à l'effet de la restriction calorique. Est-ce à dire que la méthode de jeûne et de restriction calorique n'est pas plus valide et que nous devons attendre un peu pour que quelqu'un vienne prendre certains gènes hors de notre corps et ensuite nous continuerons à vivre beaucoup plus longtemps sans pratiquer le jeûne et la restriction calorique?

Il est trop tôt pour répondre à cette question d’une manière définitive, bien que les résultats des expériences sur ce type de mutation soient impressionnants. A dire toute la vérité, nous devons avouer que la majorité de telles extensions risque de provoquer des mutations, des conditions insalubres de vie pour les animaux de laboratoire (par exemple, l'infertilité, un nanisme et d'autres défauts). Cela signifie que, la «qualité de vie», si nous pouvons appliquer ce terme pour les animaux, pour ces mutants en général diminue.
 
Les recherches scientifiques dans ce domaine viennent de commencer et la manière d'appliquer ces connaissances et ces méthodes pour l'homme n’est pas claire du tout. Il y a ici beaucoup plus de questions que de réponses. On suppose, qu’au moins 20-30 ans pourraient passer d’ici à ce qu’une véritable alternative à notre méthode apparaîsse à l'horizon - une véritable alternative, qui puisse rivaliser avec "Anti-Age par nutrition cyclique" méthode qui par sa simplicité, sa sécurité, son accessibilité financière, garantit d'avoir au moins une qualité de vie moyenne.

Il y a une donnée intéressante récemment obtenue par Bartke A, Mattison JA et autres. Si les souris knock-out naines Ames (qui vit à 50% plus longtemps que les souris normales en raison de mutations) sont placées sous restriction calorique leur durée de vie est prolongée de 25% supplémentaires. Donc, ces souris mutantes, étant sur une alimentation à restriction calorique vivent en moyenne 75% plus longtemps que celles de contrôle (qui sont sans mutation et sans restriction calorique). Cela signifie que, ces deux «facteurs forts» en gérontologie donnent un effet synergique. Dans le futur la sécurité de la méthode semble en bonne santé car l'utilisation de l'Anti-âge par nutrition cyclique permettra de renforcer l’effet de la méthode par mutation génique.

Certes, il est important pour tous les gérontologues de suivre régulièrement toutes les études de mutation génétique et d’être prêts à utiliser une nouvelle percée dans la pratique en gérontologie. Les gérontologues ont réalisé que le temps viendra - peut-être après 50-100 ans, quand il sera tout à fait possible d'améliorer la nature du corps humain, pour finalement multiplier la durée de vie de l'Homme par plusieurs fois.

Mais ce que devons nous faire maintenant? Est ce qu'on va attendre de nouvelles découvertes? Il s'agit d'une question rhétorique. Probablement, la plupart des gens pourraient ne pas être en vie jusqu’à cet instant futur si elles ne commencent pas à utiliser la méthode que nous avons déjà en main et qui fonctionne vraiment dans la pratique, la méthode, basée sur des études de deux célèbres scientifiques - Russe médecin Jurij Nikolaev et américains scientifique Roy L. Walford.

 
А. Л. Экономов,  “Anti-Aging Conference”, 
London 2007
Notre modeste contribution à la gérontologie se résume seulement à la combinaison de deux approches de ces deux éminents chercheurs dans une logique de méthode complète. Cette méthode «Anti-Aging Cycle Nutrition" a été plusieurs fois testée dans la pratique et s’est avérée très efficace. Elle est désormais mise en œuvre plus largement à la vie humaine ordinaire.
 
Cette méthode «Anti-Aging Cycle Nutrition" dans sa version finale a été présentée en 2007 par le Dr Arcady Economo à Londres dans le rapport annuel «Anti-Aging Conference" tenue à la Royal Society of Medicine de Londres, où il a obtenu une large reconnaissance parmi ses collègues gérontologues . 


L’équipe du Centre Anti Vieillissement, à Budapest, Janvier 2010.
 
en de it ru fr sp +36-306033815
WATCH OUR VIDEO

eXTReMe Tracker

More information about Fasting&Cleansing program read here






© 1991-2019 Anti-Aging Corp., All rights reserved. Termes / Contact / Accueil / Sitemap / Affiliate